•  

    Sommaire de la page :

    1) Introduction

    2) Augmentation par montage simple

    3) Augmentation barrée simple ou maille doublée

    4) Augmentation intercalaire

    5) Augmentation levée

    6) Augmentation ajourée : voilà les jetés ! 

    7) Augmentation sur le pouce

      

     

    1) Introduction :

    > Indispensable pour donner une forme au vêtement, les augmentations sont aussi utilisées pour réaliser certains points avec des nopes (voir Art."Les points en relief), ou des points dentelle (voir Art."Les points ajourés).

    Quand elles servent à donner forme, les augmentations sont souvent faites de chaque côté pour que l'ouvrage soit symétrique. Dans les explications d'un modèle, on dit "augm. de x m." : il faut choisir la méthode la plus adaptée.

    > Quand elles sont exécutées dans des points, le modèle précise comment les faire et elles sont toujours compensées par des diminutions afin que le nombre total de mailles soit toujours le même à chaque rang.

    > Les augmentations se font presque toujours en tricotant à l'endroit, sur l'endroit de l'ouvrage.

     

    2) Augmentation par montage simple :

    Montage simple1


    > On utilise cette technique rapide et facile pour ajouter plusieurs

    mailles à un bord latéral ; mais elle n'offre pas une belle finition

    (au mieux, on peut arranger ça avec une bordure crochetée).

     


    > *Ajouter le nombre de mailles voulu, avant de commencer le rang, en les montant comme au début de l'ouvrage :

    AUGMmont1


    Passer le fil autour du pouce gauche ;

    avec l'aiguille dans la main gauche, soulever la boucle formée sur le

    pouce.

     

     

     

    AUGmont2


    Dégager le pouce et tirer doucement sur le fil pour resserrer la

    maille.

      


     

     AUGmont3


    Tricoter les mailles rajoutées et les mailles du rang à l'endroit ou à

    l'envers selon les instructions.

     

     

     

    > Une fois le rang terminé, garder l'aiguille dans la main droite et prendre le fil de la main gauche :

    AUGMEN4AUGMEN4b

     







    Passer le fil autour du pouce gauche. Avec l'aiguille, soulever la boucle formée sur le pouce.

    Dégager le pouce et tirer doucement sur le fil pour resserrer la maille.

     

    > Sur le rang suivant, tricoter toutes les mailles à l'endroit ou à l'envers (selon modèle).

    Au final, ça donne cela :

    AUGmont5

     

     

     

     

    > Ou on peut utiliser le montage avec 2 aiguilles : voir Art."Monter autrement.

    Dans ce cas, on obtient :

    Au final

     

    3) Augmentation barrée ou maille doublée : à employer pour le façonnage mais aussi pour les nopes.

    > Le but est de tricoter la même maille une fois par devant et une fois par derrière ; on l'utilise souvent au niveau des lisières. Dans l'explication d'un modèle, cette augmentation peut être indiquée par "tricoter x mailles dans 1".

    > Cette augmentation est assez visible (sauf sur le point mousse) : le croisement du fil forme une petite barre horizontale décorative, sous la nouvelle maille, sur l'endroit du travail.

    > Sur un rang endroit :

    Maille doublée

    *piquer par devant (dans le brin avant) l'aiguille droite dans la

    maille, et la tricoter à l'endroit ;

     

     

     

    maille doublée 2

    mais au lieu de la glisser hors de l'aiguille gauche, piquer la pointe

    de l'aiguille droite dans le brin arrière de la même maille.

    (pour cela, faire pivoter et placer l'aiguille droite derrière

    l'aiguille gauche) et la tricoter à nouveau à l'endroit. 

     

     

    maille doublée 3

     

     

    Glisser la maille d'origine hors de l'aiguille gauche.

     

     

     

      

    > Sur un rang envers :

    *Piquer l'aiguille droite dans la maille à doubler, la tricoter à l'envers de manière habituelle.

    Maille doublée envers 


    Mais avant de glisser la maille d'origine hors de l'aiguille gauche, la

    tricoter de nouveau à l'envers, en la prenant par son brin arrière.

             



    > La symétrie s'obtient en faisant l'augmentation sur la troisième maille à partir du rang (à droite), et la quatrième avant la fin de ce rang (à gauche).

     

    4) Augmentation intercalaire : à employer pour le pouce des gants ou des moufles, par exemple.

    > Cette augmentation est utile quand on augmente au milieu d'un rang ou quand on ajoute plusieurs mailles réparties uniformément dans un rang (voir Art."Façonnage).

    > Invisible sur du jersey, elle consiste à créer une nouvelle maille entre 2 mailles existantes. Au moment où l'on doit augmenter, il faut soulever le fil horizontal reliant les deux mailles de chaque aiguille.

    > Augmentation intercalaire torse tricotée à l'endroit : afin de rendre l'augmentation pratiquement invisible, piquer dans le brin arrière de la nouvelle maille pour la tordre.

    Brin horizontal

    *Piquer l'aiguille gauche d'avant en arrière, sous le fil horizontal

    entre les deux mailles : le fil s'enroule alors sur l'aiguille comme

    une maille.

     

     

    AUGM INTERCALAIRE

     

    Tricoter à l'endroit le fil en piquant la pointe de l'aiguille droite

    dans le brin arrière.


     

    trou

    Au final, on obtient cela :

    et je suis désolée mais ça c'est un trou.

     

     

    > J'ai donc une autre méthode qui permet de serrer et tordre la nouvelle maille un peu plus (et là, sûre qu'il n'y aura pas de trou) : on l'appelle > "augmentation intercalaire double".

    MonAugm1MonAugm2

    MonAugm3

     *À l'aide de l'aiguille droite, je place le brin horizontal sur

    l'aiguille gauche de façon à ce que le brin gauche de la nouvelle

    maille se trouve devant moi sur l'aiguille et que le brin de droite se

    trouve derrière l'aiguille.

     

    MonAugm4


    Ensuite, je tricote à l'endroit le brin de gauche de la nouvelle

    maille.

     

     

     

     

     

    Et j'obtiens :

    MonAugm5

     

     

     

     

     

     

    > Augmentation intercalaire torse tricotée à l'envers :

     AUGM interc torse envers


    Avec l'aiguille de gauche, attraper le brin horizontal situé entre

    2 mailles, d'avant en arrière.



    AUGM interc torse envers2


    Le tricoter à l'envers en le tordant, c'est-à-dire en piquant dans le

    brin arrière de la boucle.




    > Augmentation intercalaire double tricotée à l'envers :

    AUGM interc double envers


    Avec l'aiguille gauche, attraper le brin horizontal situé entre 2

    mailles, d'arrière en avant.




    AUGM interc double envers2


    Le tricoter à l'envers, en piquant dans le brin avant de la boucle.

     

     

     

     

     

    5) Augmentation levée :

    Elle se fait en soulevant la maille du rang précédent :

    > Inclinaison à droite :

    Augmlevéedroite1


    *Piquer l'aiguille droite d'avant en arrière dans le sommet de la

    maille qui est sous la maille de l'aiguille gauche (ne pas prendre

    cette maille avec !).

     

     

    Augmlevéedr2


    Passer le fil autour de l'aiguille droite pour tricoter directement la

    boucle formée sur celle-ci.

    Tricoter normalement la maille suivante.

     

     

     


    > Inclinaison vers la gauche :

    AUGMlevéegche1

    *Piquer l'aiguille gauche d'arrière en avant dans le sommet de la

    maille qui est sous la maille que l'on vient de tricoter (qui se situe

    donc sur l'aiguille droite).


     

    AUGMlevéegch2

    Tricoter avec l'aiguille droite la boucle formée sur l'aiguille

    gauche.

    Tricoter normalement la maille suivante.

     

     

     

     

    6) Augmentation ajourée : voilà les jetés.

     

    > Les jetés servent à ajouter une maille. On les utilise dans les points ajourés ou point dentelle (voir Art."Points ajourés), pour créer des rangs de jours (= trous) et des boutonnières (voir Art."des boutonnières).

    Généralement, ils sont accompagnés d'une diminution afin de retrouver le nombre de mailles initial.

    La technique de base est de jeter ou d'entourer le fil sur l'aiguille droite avant de tricoter la maille suivante, pour créer une nouvelle maille. Celle-ci sera tricotée, au rang suivant, comme une maille normale, à l'endroit ou à l'envers selon les instructions.

     Le fil est jeté, ou lancé, de façon différente selon la place où l'on veut former le trou : il faut observer les 2 mailles qui se trouveront entre le jeté.

    Le jeté a aussi un sens, endroit ou envers : un jeté endroit est une maille endroit et un jeté envers est une maille envers. 

     

    > 1 jeté endroit entre deux mailles endroit (lors d'un jersey ou point mousse par ex.) :

    Jeté end end

    1) Tricoter la première maille à l'endroit ;

    2) passer le fil de l'arrière vers l'avant de l'ouvrage, sous

    l'aiguille droite ;

    3) le jeter par-dessus cette aiguille

    4) et tricoter la maille suivante à l'endroit.


    On obtient :

    jeté1

    > 1 jeté endroit entre deux mailles envers (lors d'un jersey envers) :

    Jeté env env1) Tricoter la première maille à l'envers ;

    2) passer le fil (qui se trouve devant l'ouvrage) d'avant vers

    l'arrière au dessus de l'aiguille,

    3) puis le ramener vers l'avant sous l'aiguille > un tour complet.

    4) Tricoter la maille suivante à l'envers.


    On obtient :

    jeté2

    > 1 jeté endroit entre 1m. end. et 1m. env. (côtes 1/1, 2/2...) :

    Jeté end env1) Tricoter la première maille à l'endroit ;

    2) passer le fil (qui se trouve derrière l'ouvrage) de

    l'arrière vers l'avant sous l'aiguille droite ;

    3) le jeter sur l'aiguille et le faire revenir vers soi, sous l'aiguille.

    > un tour complet.

    4) Tricoter la maille suivante à l'envers.

    On obtient :

    jeté3

    > 1 jeté endroit entre 1m. env. et 1m. end. (côtes 1/1, 2/2...) :

    Jeté env end1) Tricoter la première maille à l'envers ;

    2) passer le fil (qui se trouve devant) d'avant en arrière

    par-dessus l'aiguille droite ;

    3) le fil se retrouve alors derrière l'ouvrage prêt pour tricoter à

    l'endroit ;

    4) tricoter la maille suivante à l'endroit.

     

    > 1 jeté envers entre deux mailles endroit (lors d'un jersey ou point mousse par ex.) :

    Jeté env 2env1) Tricoter la première maille à l'endroit ;

    2) enrouler le fil en passant par-dessus puis par-dessous l'aiguille.

    > tour complet ;

    3) le fil se trouve donc derrière, tricoter la maille suivante à

    l'endroit.

     

    > 1 jeté envers entre deux mailles envers (lors d'un jersey par ex.) :

    Le fil se trouve devant l'ouvrage, faire passer ce fil d'avant vers l'arrière sous l'aiguille droite, puis le ramener vers soi par-dessus cette aiguille.

    Tricoter à l'envers la maille suivante.

    > 1 jeté envers entre 1m. end. et 1 m. env. :

    Le fil se trouve derrière l'ouvrage, ramener simplement ce fil d'arrière vers l'avant en le passant sur l'aiguille droite.

    Tricoter à l'envers la maille suivante.

    Le jeté se forme au moment où on laisse glisser celle-ci de l'aiguille gauche.

    > 1 jeté envers entre 1m. env. et 1 m. end. :

    Le fil se trouve devant l'ouvrage, faire passer ce fil d'avant vers l'arrière au dessus de l'aiguille droite, puis continuer le tour complet en repassant le fil vers l'avant sous cette aiguille.

     Tricoter à l'endroit la maille suivante.

    > 1 jeté double entre 2m. end. :

    Jeté double


    Ramener le fil en avant, sous l'aiguille droite, le passer par-dessus

    la pointe de l'aiguille et en-dessous ; le ramener devant, par-dessus

    la pointe de l'aiguille, puis tricoter à l'endroit la maille suivante.




    7) Augmentation sur le pouce :

    > Le principe est d'ajouter une maille sur l'aiguille droite, à l'intérieur d'un rang, à l'aide de son pouce droit.

    Cette maille ajoutée n'ai pas créé à partir du rang précédent et quand elle est tricotée au rang suivant, un trou se forme sous la maille.

    Cette augmentation peut être utilisée lors de la réalisation d'une boutonnière au moment de remonter les mailles (voir Art."des boutonnières).

    > À 2 mailles du bord, passer le fil de l'arrière vers l'avant de l'ouvrage, sous l'aiguille droite ; et le jeter par-dessus cette aiguille :

    Pouce1


    Le fil est posé sur l'aiguille et se retrouve à droite de celle-ci.





    Pouce2



    Tenir le fil en passant le pouce dessous.




    Pouce3


    Faire pivoter le pouce sur le fil du haut pour former une boucle

    autour du doigt et passer l'aiguille droite à l'intérieur de celle-ci.




    Pouce4


    Passer le premier fil, qui a été jeté sur l'aiguille droite, par-dessus

    la boucle formée par le pouce.



    Pouce5



    Retirer le pouce et tirer sur le fil : on vient de tricoter la maille

    créée par le pouce.




    > On obtient :

    Pouce6











    38 commentaires

  • Sommaire de la page

    1) Rabattre des mailles

    2) Tricoter 2 mailles ensemble

    3) Diminution par surjet

    4) Tricoter 3 mailles ensemble

    5) Diminution par surjet double

     

    1) Rabattre des mailles : voir Art."Au commencement...

    > Lorsqu'on demande de rabattre de chaque côté, ce travail se fait toujours en début de rang : à droite, on rabat sur l'endroit de l'ouvrage ; à gauche, sur l'envers.

    Par exemple : Rabattre de chaque côté 2x3m. : > Sur le rang1 (rang endroit), rabattre 3m., tricoter le reste du rang, tourner ; sur le rang2 (rang envers), rab. 3m., tricoter le reste du rang, tourner ; répéter cette séquence une deuxième fois ("2x") : on réalise donc 4 rangs.   

    > Lorsque l'on veut supprimer une série de mailles, on les rabat. Par exemple, on rabat 20 mailles centrales pour former une encolure.

    - Prendre le nombre total de mailles du rang (120 par ex.) auquel on soustrait le nombre de mailles à rabattre (= 100).

    - Diviser ce chiffre par 2 pour obtenir le nombre de mailles qu'il doit y avoir de chaque côté des mailles à rabattre (= 50).

    - Tricoter 50m., rabattre les 20m. suivantes, il vous reste 50m. à tricoter.

     

    rabattre pour former l'encolure


     

    2) Tricoter 2 mailles ensemble :

    > Pour obtenir des paires de diminutions symétriques, il faut choisir son inclinaison selon le mouvement du tricot : en effet, lorsqu'une maille passe par-dessus une autre maille vers la droite, la diminution s'inclinera vers la droite, et inversement.

    > La plupart du temps, on réalise des diminutions sur les rangs endroit.

    > Diminution sur l'endroit, inclinée vers la droite : 2m. ens. end.

    La maille de gauche passe par-dessus la maille de droite :

    2mendens

     

    *Prendre 2 mailles ensemble en piquant l'aiguille droite de gauche

    à droite, d'abord dans la seconde, puis dans la première ; les

    tricoter ensemble, en 1fois, à l'endroit comme s'il s'agissait d'une

    seule maille.

     

    > Pour réaliser une diminution symétrique (de l'autre côté d'une encolure, du dos...), on utilise

    la diminution glissée : diminution inclinée vers la gauche, toujours sur l'endroit de l'ouvrage :

    Diminution glissée

    *Faire glisser la première maille de l'aiguille gauche sur l'aiguille droite, comme pour la tricoter à l'endroit.

    Glisser la deuxième.

    Piquer la pointe de l'aiguille gauche dans les brins avant de ces 2mailles (de gauche à droite).

    Passer le fil normalement sur l'aiguille droite et tricoter les 2 mailles ensemble à l'endroit.

    On obtient :

    Dim glissée


    Cette diminution est très utile dans les points ajourés, et donne un aspect lisse.


    > Ou on peut aussi utiliser :

    - le surjet simple endroit (voir § suivant) ;

    - une diminution simple torse, inclinée à gauche, tricotée sur l'endroit : 2m. ens. end. torse :

    Dim torse gche end


    *Piquer l'aiguille dans les brins arrière de 2 m. end., de droite

    à gauche.

    Passer le fil (qui se trouve derrière le travail) à travers les 2

    mailles, et les tricoter à l'endroit.


    > Diminution sur l'envers, inclinée vers la droite : 2m. ens. env.

    De la même façon que l'on peut tricoter 1 m. env. sur l'endroit d'un ouvrage, on peut tricoter 2m. ens. env. dans un rang endroit ; notamment pour la réalisation de points fantaisie.

    2menvens

    *Prendre 2 mailles ensemble en piquant l'aiguille droite d'abord

    dans la première maille, puis dans la seconde.

    Les tricoter toutes les deux à la fois, à l'envers, comme pour

    tricoter une seule maille.



    >  Diminution glissée sur l'envers : inclinaison à gauche.

    *Glisser la première maille de l'aiguille gauche sur l'aiguille droite, comme pour la tricoter à l'endroit.

    Glisser une deuxième.

    Sans modifier la position des mailles, les repasser sur l'aiguille gauche.

    Tricoter les 2 mailles ensemble à l'envers, en piquant l'aiguille droite par les brins arrières.

    > Ou on peut aussi utiliser :

    - le surjet simple envers (voir § suivant) ;

    - 2m. ens. env. torse : inclinaison à gauche.

    2mens.env.torse


    Piquer l'aiguille droite, de gauche

    à droite, à travers le dos des

    2mailles, puis les tricoter

    ensemble à l'envers.

     

     

     

     


    3) Diminution par surjet : diminution inclinée à gauche qui est surtout utilisée pour certains points fantaisie.

    Surjet

     

    Le surjet consiste à rabattre une maille en cours de rang, sur l'endroit ou sur

    l'envers du tricot.

             

     

     

    > sur l'endroit de l'ouvrage :

    SURJET1

    *Glisser une maille, comme pour la tricoter à l'endroit.

    Tricoter à l'endroit la maille suivante.

     

     

     

    SURJET2

     

    Piquer l'aiguille gauche dans la maille glissée et la rabattre

    par-dessus la maille tricotée.

     

     

     

     > sur l'envers de l'ouvrage :

    Surjet envers 1


    *Piquer l'aiguille droite dans la deuxième maille, derrière l'ouvrage,

    de droite à gauche. Laisser glisser la première maille, puis la

    rattraper sur l'aiguille gauche.


    Surjet envers 2


    Tricoter à l'envers la première maille de l'aiguille, puis rabattre

    par-dessus la maille précédemment glissée sur l'aiguille droite.





    4) Tricoter 3 mailles ensemble :

    Il s'agit de diminuer 2 mailles en même temps. Cette technique est nécessaire pour réaliser certaines formes et certains points (voir Art."Les points ajourés).

    > 3m. ens. end. :

    dim1 3mensend

    *Piquer l'aiguille droite, de gauche à droite, à travers le devant

    de 3 mailles.

    Les tricoter à l'endroit toutes les 3 en une seule fois.

             

     

     

    > 3m. ens. env. :

    dim2 3mensenv

    *Piquer l'aiguille droite, de droite à gauche, à travers le devant de

    3 mailles.

    Les tricoter à l'envers, toutes les 3 en une seule fois.

     

     

     

    5) Diminution par surjet double :

    DoubleSurjet

    > Il s'agit de faire passer par-dessus une maille centrale les 2 mailles qui se

    trouvent de chaque côté = double diminution.

     


    Surjetdble1

     

    *Glisser 1maille sur l'aiguille droite, comme pour la tricoter à

    l'endroit.

    Tricoter les 2 mailles suivantes ensemble à l'endroit.

     

    Surjetdble2

    À l'aide de l'aiguille gauche, rabattre la maille glissée par-dessus

    la maille obtenue.

     

     

     

     

     


    3 commentaires

  • Sommaire de la page :

    1) Introduction

    2) Répartir plusieurs augmentations ou diminutions sur un même rang

    3) Augmenter ou diminuer tous les x rangs

    4) Diminuer ou augmenter alternativement tous les x et y rangs

    5) Ne jamais perdre le fil

    6) Déchiffrer une grille pour le façonnage d'un modèle

    7) Les rangs raccourcis


    1) Introduction :

    Une pièce de tricot prend forme grâce aux augmentations (augm.) et/ou aux diminutions (dim.) de mailles dans un ou sur plusieurs rangs.

    Dos pull

     

    En effet, augmenter (ajouter des

    mailles) ou diminuer (supprimer

    des mailles) au début, à la fin ou

    au cours d'un rang permet

    d'élargir ou de rétrécir le tricot.

     

     

     

     

     

     

    > La manière la plus simple d'augmenter la largeur d'un tricot est de changer, en cours d'ouvrage, les aiguilles et de prendre un diamètre plus grand. On utilise souvent cette méthode après un bord (en côtes) ou un poignet, ce qui donne à la portion principale de l'ouvrage un aspect plus lâche et donc plus ample.

    > Lorsque l'on réalise une série d'augmentations ou de diminutions à 2 mailles ou plus de la bordure, elles forment une ligne visible : cette technique propre au tricot s'appelle le façonnage complet. En effet, il permet d'accentuer davantage les coutures, généralement dans le cas de vêtements tricotés avec des fils légers.

    Façonnage complet

     

    Outre le côté esthétique (symétrique), le fait de réaliser ces dim.

    et augm. à quelque distance de la bordure permet de coudre plus

    facilement les différentes pièces en utilisant les mailles lisières,

    restées intactes.

     

    Rang end : 2m. end., 1surjet, tricoter m. end., terminer par 2m. ens. end., 2m. end.

    Rang envers : tricoter toutes les mailles à l'envers.

    Le façonnage complet peut être plus large. Il suffit de tricoter un plus grand nombre de mailles entre les lisières et les dim./augm.

    > Il existe différentes méthodes, certaines invisibles, d'autres décoratives (apparentes) : voir Art."Diminutions et Art."Augmentations.

     > Augmentations et diminutions jouent également un rôle important dans la création de points et de textures. 


    2) Répartir plusieurs augmentations ou diminutions sur un même rang :

    Dans les explications d'un modèle, il faut parfois " à x cm, répartir 4 augm. ", par exemple.

    A x cm, sur un rang endroit, on compte (ou on sait) le nombre de mailles du rang en question. On va dire 40 mailles pour notre exemple.

    Ensuite, on calcule l'espacement entre chaque augmentation :

    > prendre le nombre de mailles à ajouter, +1 (= 5 espaces entre les augmentations)

    > diviser le nombre total de mailles (40) par le nombre trouvé (5).

    On obtient donc 5 sections de 8mailles entre chaque augmentation.

    > tricoter 8m., faire 1augm., tricoter 8m. etc... jusqu'à la fin du rang.

    > sur le rang suivant (envers), tricoter les augmentations à l'envers.

     

    3) Augmenter ou diminuer tous les x rangs :

    - Lorsqu'il est indiqué d'augmenter ou de diminuer de chaque côté tous les 2 rangs, compter les rangs comme suit :

    > rang où l'on augmente ou diminue de chaque côté (au début et à la fin) du rang, sur l'endroit de l'ouvrage.

    > Le rang suivant, sur l'envers de l'ouvrage, est compté comme le 1er rang (pas de dim ou augm.).

    > Le rang suivant, sur l'endroit, constitue le 2e rang, où l'on exécute de nouveau augmentation ou diminution de chaque côté du rang (au début et à la fin) du rang.

     

    - Lorsqu'il est indiqué de faire 1 augm. ou 1 dim. tous les 4 rangs, on doit faire la première augmentation ou diminue sur l'endroit du travail, puis tricoter 3 rangs normalement (sans dim. ou augm.). Sur le rang suivant, qui est donc un rang endroit, refaire 1 dim ou 1 augm., etc...


    4) Diminuer ou augmenter alternativement tous les x et y rangs :

    On utilise le terme "alternativement" quand une opération doit se faire tantôt d'une façon tantôt d'une autre.

     

    5) Ne jamais perdre le fil :

    Ne pas perdre le fil







    6) Déchiffrer une grille pour le façonnage d'un modèle :

    > Au lieu d'avoir des instructions écrites, un modèle peut nous indiquer les augmentations et les diminutions dans un diagramme où elles sont représentées comme les points tricotés, avec des symboles ou codes couleur (voir Mod."Débardeur féérique).

    Pour une augmentation, un symbole est inscrit dans la case représentant la nouvelle maille.

    La diminution est elle aussi symbolisée par une case (le symbole précise généralement le sens de son inclinaison), même si elle porte sur 2 ou 3 mailles. Lorsque l'on découvre le symbole signalant une diminution, tricoter ensemble les 2m. suivantes, de la façon indiquée (à l'end. ou env.), puis tricoter la maille suivante comme le représente la case qui suit immédiatement celle de la diminution (à l'end. ou env.).

     

    7) Les rangs raccourcis :

    > Ils permettent de donner une forme effilée à la bordure du tricot sans avoir recours aux diminutions. À savoir que lorsque l'on réalise des augm. ou des dim. de mailles, on façonne le tricot sur la largeur. Les rangs raccourcis permettent également de jouer sur sa longueur.

    > Le principe : Au lieu de tricoter un rang intégralement, on arrête au cours de celui-ci, on met en attente les mailles suivantes et on retourne l'ouvrage pour tricoter en sens inverse le rang suivant.

    Pour évoquer les rangs raccourcis, on emploie parfois l'expression "mettre des mailles en attente" (voir Art."Encore des mailles).

    > On utilise cette technique pour :

    - façonner une épaule biaisée, certains types de col ; 

    - réaliser des pinces discrètes sur un pull ;

    - former l'arrondi pour le talon d'un chaussette...

    > Méthode : tricoter un rang raccourci sur l'endroit de l'ouvrage :

    - Sur le rang1 (rang end.), tricoter à l'endroit x mailles, jusqu'au point prévu pour retourner l'ouvrage.

    - Le fil étant derrière l'ouvrage,  glisser la maille suivante sur l'aiguille droite.

    - Passer le fil devant l'ouvrage, entre les 2 aiguilles.

    - Replacer la maille glissée sur l'aiguille gauche, sans la tricoter.

    - Enfin, repasser le fil entre les 2 aiguilles pour que le fil se retrouve derrière. > la maille glissée est alors entourée du fil : sur le rang suivant, on tricotera en même temps la maille glissée et le fil.

    - Mettre la m. glissée et les mailles restantes en attente sur l'aiguille gauche.

    - Tourner le tricot (l'envers se retrouve face à soi) et tricoter les mailles de ce rang raccourci (= rang2 = rang envers) selon le point demandé.

    Etape rang racc end


    - Au rang3 (rang end.), tricoter jusqu'à la maille sur laquelle passe le fil.

    - Piquer l'aiguille droite dans le fil et dans la maille glissée, en même temps et les tricoter ensemble.

    - Puis tricoter les mailles qui sont restées en attente, jusqu'à la maille lisière.


    > Méthode : tricoter un rang raccourci sur l'envers de l'ouvrage :

    - Sur le rang1 (rang env.), tricoter à l'envers jusqu'à l'endroit où on doit retourner l'ouvrage.

    - Glisser la maille suivante de l'aiguille gauche sur l'aiguille droite.

    - Passer le fil entre les aiguille, derrière l'ouvrage.

    - Remettre la maille glissée sur l'aiguille gauche.

    - Ramener le fil entre les aiguilles, pour entourer la maille glissée.

    - Mettre la m. gliss. et les mailles restantes en attente sur l'aiguille gauche.

    - Tourner le tricot (l'endroit se retrouve face à soi) et tricoter les mailles de ce rang raccourci (rang2 = rang end.) selon le point demandé.

    Etape rang racc env- Au rang3 (rang env.), tricoter jusqu'à la maille sur laquelle passe le fil.

    - Piquer l'aiguille droite. dans le fil, par l'arrière, pour le faire repasser sur l'aiguille gauche.

    - Tricoter ensemble à l'envers le fil et la maille suivante, en même temps.


    - Puis tricoter les mailles qui sont restées en attente, jusqu'à la maille lisière.




    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique