• Suivre un modèle


    Sommaire de la page :

    1) Choisir un modèle

    2) Les mesures

    3) La préparation

    4) Tricoter les pièces

     

    1) Choisir le modèle :

    > On peut choisir un modèle à partir :

     de la photo : elle permet de déterminer le modèle en lui-même (pull, gilet...), sa forme (dos nu, croisé devant, forme des manches et du col...), les finitions à réaliser (poches, bordures...).

     de son degré de difficulté, généralement indiqué en début d'explication :

    - Un modèle facile (pour débutant) utilise des points basiques (m. end./m. env.) et comporte un façonnage minimum et des finitions simples.

    - Un modèle intermédiaire fait appel à des points plus recherchés et/ou demande un façonnage et des finitions plus élaborés.

    - Un modèle difficile (pour les expérimentées) exige une grande concentration. Il se base souvent sur des points complexes ou du jacquard et présente certaines difficultés dans le façonnage ou le montage.

     de la forme (= patron) du vêtement : pull cintré à la taille, débardeur avec décolleté, gilet croisé, top dos nu...

    Pour cela, regarder bien les schémas du modèle qui donneront une idée du façonnage à réaliser, identifier les techniques de diminutions et d'augmentations.

      des tailles proposées : il peut arriver qu'un modèle soit de la taille 40/42 alors qu'il faut une taille 36/38. Dans ce cas, il faut Art."Dessiner un patron à sa taille.

     de la laine proposée par le modèle : sa texture, sa couleur, son aspect.

    Certes, prendre le même fil permet d'être certaine du rendu final : on obtiendra le même tricot que sur la photo. On ne change ni le modèle, ni l'échantillon, il suffit de suivre les instructions.

    Mais on peut aussi choisir un autre fil qui aura les mêmes caractéristiques que le fil demandé par le modèle : même composition, même poids, même aspect. Il suffit de bien réaliser l'échantillon donné pour vérifier qu'il correspond bien ; ainsi on peut suivre les indications sans problème (voir Art."Échantillon).

    Pour finir, le choix d'un fil complètement différent entraîne des modifications importantes : l'aspect visuel et l'allure générale de l'ouvrage ; mais aussi le nombre de mailles à monter, le façonnage...

    Grâce à la réalisation d'un échantillon, on aura de nouvelles données : nombre de mailles pour 10cm et nombre de rang pour 10cm. À partir des mesures données par le patron, on pourra calculer, grâce au produit en croix, le nombre de mailles à monter et déterminer un nouveau façonnage.

     des points à réaliser : ils déterminent la difficulté d'un modèle.

    Identifier les techniques ; si on en est au stade des points de base tels que jersey, point mousse, on ne va pas choisir un point complexe tels que des points dentelle avec des jetés... C'est un coup à se démotiver !

    Un diagramme permet de visualiser rapidement un point fantaisie, mais il faut prendre le temps de l'analyser.

     du matériel que l'on dispose : vérifier que l'on possède bien les fournitures adéquates : paires d'aiguilles au bon diamètre, crochet et aiguille auxiliaire si besoin... 


    > Pour réussir un ouvrage, on doit trouver la meilleure combinaison possible entre le fil, la forme du vêtement et les points à réaliser. 


    2) Les mesures :

    > Les modèles indiquent les mesures (en cm) et les instructions pour les différentes tailles :

    Mesures

     

     

     

     

     

     

     

    Prendre soigneusement ses mesures avec un mètre-ruban, directement sur le corps et sans serrer.

    A - Le tour de poitrine se prend bien horizontalement au niveau de la pointe des seins.

    B - Le tour de taille, au creux de la taille.

    C - Le tour de bassin, à l'endroit le plus fort.

    Selon les mesures obtenues, choisir la taille correspondante ; si on hésite entre 2 tailles, suivre les indications de la taille la plus grande.


    > Il faut prendre en compte également les mesures réelles du vêtement : 

     Dimensions

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La mesure réelle est celle du vêtement terminé, elle comprend quelques centimètres de plus.

    Le tour de poitrine est la largeur du dos + la largeur du devant de l'ouvrage.

    La longueur est prise du haut de l'épaule (ou centre de la nuque) jusqu'à la partie inférieure du vêtement.

    La longueur de la manche se mesure verticalement dans le centre de la manche (pas le long des lisières), du bord inférieur (en côtes) jusqu'à l'emmanchure (à la hauteur des aisselles).

    Ces mesures sont données par le patron du modèle ; on peut les comparer avec un pull que l'on a déjà dans sa penderie.


    > Une fois que l'on a déterminé la taille adéquate (36/38 ou 40/42...), il faut repérer, dans l'explication du modèle, les indications correspondant à la taille choisie : par exemple :

    Tailles : 36/38 (40/42)

    Monter 36 (40) mailles.

    Cela signifie qu'il faut monter 40 mailles si on fait du 40/42.

     

    3) La préparation :

    > Relire les explications : vérifier que l'on comprend bien toutes les abréviations (Art."Tricot Abrégé) et les différentes techniques à utiliser (jeté, montage...).

    > Analyser les schémas : ils illustrent la forme de base du modèle.

    Ils permettent d'identifier immédiatement la largeur et la longueur du tricot à réaliser, les endroits des diminutions et augmentations, la forme de l'encolure ou de la manche.

    > Rassembler toutes les fournitures demandées par le modèle :

    Sur chaque modèle sont indiqués : 

    - la quantité de fil requise pour chaque taille : acheter, si possible, en une seule fois tout le fil nécessaire pour le projet, dans la même bain de teinture ;

    - les diamètres d'aiguille recommandés ;

    - et autres accessoires si besoin (voir Art."Le Matos).

    > Réaliser l'échantillon. (voir Art."Échantillon).

     

    4) Tricoter les pièces :

    > Une fois que l'on a le bon fil, les bonnes aiguilles et la bonne tension, relire le modèle avant de commencer à tricoter ; cela permet de bien le connaître, d'anticiper les différentes indications et étapes : cela peut éviter bien des erreurs. 

    > Voilà on est prêt, c'est parti !

    > Tricoter en suivant l'ordre de réalisation des différentes pièces donné par le modèle.

    Par exemple, pour un pull, on réalise le dos, puis le devant, puis les manches, puis le col...

    Le dos est plus facile à tricoter car il y a moins de façonnage, ce qui permet de se familiariser avec le point demandé.

    Certaines tricoteuses produisent ensuite une manche, pour vérifier si elles ont assez de laine pour terminer le vêtement.

    > Quelques conseils :

    - Repérer, pour chaque pièce, les différentes étapes de fabrication : "former les emmanchures", "former l'encolure"...

    - Utiliser un compte-rang.

    - Vérifier régulièrement le nombre de mailles sur un rang, ainsi que la tension sur 10cm.

    - Mesurer régulièrement l'évolution du tricot.

    - Lors d'une session de façonnage, noter les rangs tricotés, les rangs de diminutions ou d'augmentations (voir Art."Façonnage).

    - Stocker chaque pièce terminée dans un endroit sans humidité, à l'abri de la poussière.

    > Une fois tous les tissus finis, les mettre en forme (voir Art."En forme?).


    TRICOTER UN PULL :

    1° Le dos :

    On le commence par le bas, par la bordure qui est réalisée, généralement en côtes avec des aiguilles plus fines que le reste du pull (voir Art."des bordures).

    Le pull peut être soit tricoté tout droit, soit resserré à la taille grâce à une série de diminutions, puis à une série d'augmentations.

    La phrase "continuer tout droit" veut dire : continuer sans augmentations ni diminutions tout en respectant le point.

    À x cm de hauteur totale, il faut former les emmanchures en rabattant une série de mailles sur plusieurs rangs, ce façonnage est indiqué par le modèle (voir Art."Emmanchures / manches).

     À x cm du début des emmanchures, il faut former l'encolure en rabattant x mailles centrales (le tricot est alors "coupé en deux"), un deuxième façonnage est indiqué (voir Art."Encolures / cols).

    On doit donc réaliser 2 façonnages en même temps : l'un du côté emmanchure et l'autre du côté encolure. On réalise ces diminutions une fois sur le côté gauche de l'ouvrage puis une fois sur le côté droit de l'ouvrage (voir Art."Le façonnage) ; le modèle nous indique "tricoter séparément".

    2° Le devant :

    On le commence par le bas, par la bordure qui est réalisée en côtes comme le dos.

    Le pull peut être soit tricoté tout droit, soit resserré à la taille grâce au façonnage. Cette partie doit être tricotée de la même façon que le dos, pour que les lisières correspondent entre elles parfaitement.

    À x cm de hauteur totale, il faut former les emmanchures en rabattant une série de mailles sur plusieurs rangs, ce façonnage est indiqué par le modèle et peut être différent du façonnage des emmanchures du dos.

    Si le modèle a un col en V, il faut, en même temps, former l'encolure à la hauteur des emmanchures. Pour cela :

    Diviser le nombre total de mailles par 2 ; tricoter jusqu'à cette maille centrale, la rabattre, puis terminer le rang. Le tricot est alors en deux parties, qu'il faut tricoter séparément.

    Chaque partie doit être symétrique ; le façonnage donné (= série de diminutions à 2 m. de la lisière) pour la partie gauche doit être inversement identique pour la partie droite de l'ouvrage : effet miroir.

    Une fois le façonnage accompli, continuer tout droit jusqu'à la hauteur des épaules (hauteur donné par le modèle). 

    3° Les manches :

    Elles se commencent par les poignets (voir Art."des bordures) et se tricotent presque toujours dans le même point que le dos et le devant.

    Elles sont façonnées, sur les côtés, par des augmentations régulières à 1 ou 2 mailles du bord (voir Art."Emmanchures / manches).

    Pour être sûr d'obtenir 2 manches identiques : en utilisant 2 pelotes, monter sur une même aiguille le nombre de mailles nécessaires aux 2 manches, que l'on tricotera séparément mais simultanément : monter le nombre de maille pour une manche, puis avec la seconde pelote, monter le même nombre de maille, sur la même aiguille ; tricoter un rang de chaque manche en utilisant la pelote correspondante.

    4° Les finitions :

    Rentrer les fils : voir Art."Au commencement.

    Mettre en forme : voir Art."En forme.

    Réaliser les coutures (voir Art."Assemblage) :

    - assembler les épaules du dos avec les épaules du devant : 3 possibilités pour coudre ces mailles en alignement : utiliser soit la technique du grafting (voir Art."Grafting) soit le point arrière, ou encore rabattre les mailles sur 3 aiguilles (voir Art."Rabattre autrement).

    - réaliser le col (ou bande d'encolure) comme indiqué par le modèle ; voir Art."Encolures / cols.

    - coudre le haut des manches sur le corps du pull : la technique à utiliser dépend de la forme de la manche et du type d'emmanchure (voir Art."Emmanchures /manches).

    - réaliser les coutures des côtés du pull, en commençant par la bordure en côtes, puis continuer cette couture le long des manches, pour finir au niveau des poignets des manches. 2 techniques à utiliser : soit le point glissé si le nombre de rangs est identique (ou presque) sur le dos et le devant ; soit, si ce n'est pas le cas, utiliser une couture au point arrière.




    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    marguerite8164
    Mercredi 30 Décembre 2015 à 18:00

    bonsoir,

    vos explications sont très bien. Mon problème est :

    je veux faire des manches avec diminutions raglan, je me demande combien de points, après les 12 rangs du poignés, combien de points je dois augmenter chaque 2 tours (????) 

    pour arriver à la hauteur où je commencerai les diminutions du raglan.???

    sachant que j'ai de gros bras, 50 cm de tour de bras en haut ?????

    je vous remercie de bien vouloir solutionner mon problème.

     

    merci de me répondre par mail

     

     

     

    2
    marie-josephine
    Lundi 31 Octobre 2016 à 10:37

    Super site, merci.
    Je souhaite recommencer le tricot que j'avais un peu exercé de façon basique il y a presque 40 ans.

    J'ai trouvé une mine d'informations que je vais m'empresser de lire avant de débuter mon ouvrage et je reviendrais je pense souvent pour des infos complémentaires.
    Je ne manquerai pas de revenir vous informer de mes progrès et faire partager mes découvertes.

    Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :